Epilation: les fondamentaux à savoir

Epilation: les fondamentaux à savoir

Nous vivons dans une culture où les femmes ne doivent pas se permettre d’avoir de poils. Les hommes ne sont pas mieux lotis pour autant en ce qui concerne les poils du dos, des épaules et du cou. Mais que peut-on faire pour s’en débarrasser? Et comment rendre le processus d’épilation aussi indolore que possible?

L’homme vécut autrefois dans des cavernes et cuisinait au grand air. L’évolution nous a gentiment doté de légers poils pour nous protéger des ravages du temps et de la vie. Mais de nos jours, à tort ou à raison, les femmes sont devenues esclaves de l’exigence sociale moderne de l’épilation. Et, également à tort ou à raison, cet impératif d’épilation semble avoir aussi touché les hommes.

Notre société a pour ainsi dire une conception si sérieuse de l’épilation que nous utilisons même des termes médicaux pour la décrire. L’épilation est réalisée dans des  »cliniques », et implique des  »consultations »,  »procédures »,  »séquelles ». Des termes effrayants certes mais moins que le vocable le plus terrifiant de tous :  »repousse » symbolisant le mal, le risque, l’horreur absolue que combat l’épilation. Et comme pour toute procédure médicale, on ne peut pas s’attendre à partir sans une petite douleur au mieux, et au pire…? J’en vois déjà certains frémir en songeant à …l’épilation brésilienne!

Quels sont les bienfaits de l’épilation?

En France, le consensus s’accorde sur le fait qu’il est mieux de présenter une peau imberbe, douce et soyeuse à la plage qu’un corps couverts de poils. Faites-vous épiler correctement et vous vous sentirez probablement beaucoup plus confiant en vacances. Il en va de même dans votre vie ordinaire où il est préférable  que les gens voient dans l’effet sombre de vos jambes la couleur de vos collants ou la trace laissée par vos chaussures plutôt que l’expression de votre paresse dans le bain.

Précautions et préparation

Préparez-vous. Assurez-vous de nettoyer la zone concernée de votre corps pour la rendre propre. Si vous vous rendez dans un salon ou un spa, ceci est très important.

Assurez-vous de ne pas avoir de bouton ou de peau abimée ou douloureuse, car il serait plus raisonnable d’attendre avant de recevoir le traitement.

Comme pour tout, une thérapie de massage ou une opération chirurgicale, l’épilation n’est pas à prendre à la légère. Ceci implique des aspects d’inconfort, d’engagement et même de risques. L’épilation et le rasage peuvent être coûteux à la fois d’un point de vue pécunier et du point de vue de votre bien être, soyez donc prudent dans vos choix.

Si vous avez une peau sensible ou des allergies, vous devriez vérifier attentivement les instructions et procéder à un test de sensibilité avant de mettre tout produit sur votre peau. Certains produits dépilatoires peuvent brûler votre peau de manière assez grave, surtout si vous les laissez trop longtemps sur la peau.

Vous pouvez soit réaliser vous-même l’épilation ou obtenir l’aide d’un professionnel.

Diverses possibilités et techniques d’épilation s’offrent à vous

Le rasage : pour les femmes, à réaliser absolument avec soin, crème de rasage et un rasoir de qualité. Le rasage devra seulement être effectué sur les jambes et sous les bras, et jamais sur le visage! Pour les hommes, le rasage est une solution efficace mais de court terme car la repousse est d’autant plus rapide (voir douloureuse) que la pilosité est importante.

Mousses et crèmes dépilatoires : l’option des personnes peu téméraires, qui semble être l’option la plus douce. Mais attention…

• laissez la crème pendant une période trop courte et vous aurez presque autant de poils qu’au début

• laissez-la le temps nécessaire qui, par ailleurs, dépend de votre peau et du type de poils que vous avez, selon les recommandations du fabricant, et vous vous retrouverez avec toujours quelques poils récalcitrants à retirer à la pince à épiler.

• laissez-la trop longtemps et vous risquez des brûlures superficielles.

Épilation à la pince à épiler : dans la catégorie  »faible douleur », s’épiler à la pince est en général réalisable pour les sourcils et les poils isolés. Le processus est en revanche assez difficile et chronophage pour les zones plus larges. A réserver donc aux plus patients et motivés (voire légèrement timbrés si la pilosité est importante…) Par contre, la pince est l’idéale compagnon de votre sac à main pour les épilations dîtes d’urgence…

Décoloration : elle comporte les mêmes risques de brûlures légères que les crèmes dépilatoires, et sans effet d’épilation.

Électrolyse : efficace mais demandant beaucoup de temps et potentiellement coûteuse. L’électrolyse épile les poils et les empêche de repousser rapidement. Mais cette technique implique l’utilisation d’un faible courant électrique, beaucoup de patience et de précision. Elle suppose de surcroît l’investissement dans un appareil spécifique parfois très onéreux.

Cire : le moyen le plus efficace d’enlever les poils mais aussi le plus douloureux (pour  »certaines régions »). C’est la méthode d’épilation estivale la plus employée puisqu’elle efficace et garantit une assez longue durée sans repousse désagréable. Vous avez le choix entre les bandes froides ou chaudes, de cire à faire fondre ou prêtes à l’emploi. Il faut souvent compter sur l’utilisation de spatules : soit pour appliquer la cire, évidemment, soit pour mordre pendant le processus et retenir courageusement vos larmes et vos cris de douleur…

Le recours à une aide professionnelle

Toutes les méthodes d’épilation sont beaucoup plus efficaces quand elles sont réalisées par un tiers dans un établissement professionnel, surtout si l’épilation peut être suivie par un traitement apaisant pour le corps, un massage ou une thérapie d’eau.

De nombreux spas peuvent aussi vous proposer d’autres méthodes d’épilation qui sont au moins plus intéressants et plus efficaces :

Épilation au sucre : cette option à la note douce est semblable à la cire mais le sucre appliqué est plus tiède et accroche plus les poils que la peau et est donc plus confortable. Certains disent que c’est une méthode beaucoup moins efficace que la cire mais un bon  »épilatoire au sucre » fera son travail pour moins de douleur ce qui n’est pas négligeable.

Thérapie laser/lumière : l’option la plus high-tech, qui tombe sans aucun doute dans la catégorie pseudo-médicale, puisqu’elle implique une consultation complète, la présence d’un médecin, et dans de nombreux cas, le port de lunettes protectrices par le client et la personne réalisant le traitement. C’est un procédé coûteux et demandant beaucoup de temps, mais il devrait vous permettre une épilation définitive.

Articles recommandés