Perturbateurs endocriniens : quels cosmétiques choisir ?

Perturbateurs endocriniens : quels cosmétiques choisir

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui interfèrent avec le système hormonal des humains et des animaux. Ils agissent comme une hormone et peuvent provoquer des problèmes tels que l’infertilité ou le cancer. Ces contaminants sont présents dans des objets du quotidien tels que les bouteilles en plastique et même les cosmétiques. L’utilisation de ces produits peut vous exposer aux perturbateurs endocriniens, ce qui peut entraîner de graves problèmes de santé. Pour éviter ce risque, il faut savoir quoi chercher en achetant ses cosmétiques et choisir ceux qui ne contiennent pas ces substances !

Que sont les perturbateurs endocriniens ?

Un perturbateur endocrinien est un produit chimique fabriqué par l’homme qui imite les effets des hormones dans l’organisme. On les trouve dans de nombreux produits de la vie quotidienne comme les cosmétiques, les produits de nettoyage et les aliments. Les perturbateurs endocriniens peuvent également être présents dans les pesticides.

Il existe plusieurs types de perturbateurs endocriniens :

Le BPA (bisphénol A) est un produit chimique fabriqué par l’homme qui a été utilisé pour fabriquer certains plastiques jusqu’en 2016, date à laquelle il a été interdit par l’UE car il est lié au cancer du sein et à d’autres problèmes de santé.

Les phtalates sont un autre type de perturbateur endocrinien que l’on trouve dans certains cosmétiques et produits de toilette en tant que solvants pour les parfums ; ils ont été liés à des dommages à la fertilité et à des malformations congénitales en cas d’exposition pendant la grossesse.

Les parabènes, utilisés pour préserver le produit. Ils peuvent être trouvés dans une variété de produits de soins personnels, y compris le maquillage et les crèmes hydratantes.

Le triclosan, un ingrédient antibactérien présent dans de nombreux savons et déodorants, qui perturbe le système endocrinien en imitant les hormones naturelles comme les œstrogènes ; il contribue également à la résistance aux antibiotiques (utilisation excessive d’antibiotiques).

Sources des perturbateurs endocriniens

Certains perturbateurs endocriniens peuvent être trouvés dans les cosmétiques, mais ils peuvent également être présents dans d’autres produits tels que les produits de nettoyage et les produits de soins personnels.

Les sources les plus courantes de perturbateurs endocriniens sont les conservateurs, les parfums et les colorants. Ces produits chimiques peuvent pénétrer dans votre corps par la peau ou en étant inhalés avec l’air que vous respirez, contribuant ainsi à un environnement de vie malsain et compromettant votre santé.

Comment choisir un cosmétique qui ne contient pas de perturbateurs endocriniens ?

  • Évitez les produits contenant des parabènes. Ce conservateur peut imiter les œstrogènes, ce qui peut entraîner une augmentation anormale des cellules cancéreuses du sein. Choisissez des produits qui ne contiennent pas ce produit chimique.
  • Repoussez les produits contenant des phtalates. Les phtalates sont présents dans de nombreux shampooings et après-shampooings et peuvent agir comme des perturbateurs endocriniens en imitant la testostérone et en se liant aux récepteurs d’œstrogènes sur les cellules du tissu mammaire, ce qui peut augmenter votre risque de développer un cancer du sein plus tard dans la vie
  • Évitez les produits qui contiennent des parfums et des huiles essentielles. De nombreux parfums synthétiques sont fabriqués à partir de perturbateurs endocriniens comme les phtalates ou les dérivés du benzène qui peuvent provoquer des allergies et des irritations cutanées ainsi que perturber le fonctionnement hormonal normal. Les huiles essentielles contiennent souvent ces ingrédients aussi !
  • Recherchez les produits étiquetés « naturels » ou « biologiques ».
  • Évitez si possible les produits qui contiennent des colorants ou des parfums ; ils peuvent contenir des produits chimiques nocifs qui pourraient interférer avec vos hormones.
  • Évitez les produits contenant du triclosan (ou « triclocarban »). Le triclosan a été associé à une perturbation des hormones, en particulier des hormones thyroïdiennes, chez les animaux. Cependant, aucune étude n’a encore été menée sur les humains à l’heure actuelle. Nous ne savons pas quel est le risque d’effets sur la santé humaine liés à la perturbation des hormones thyroïdiennes en raison d’une exposition par le biais de cosmétiques tels que le dentifrice ou le savon pour les mains.

Rien ne vaut le naturel

Vous ne pouvez pas vous tromper avec les produits naturels. Ils sont meilleurs pour votre peau et pour l’environnement. Bien sûr, il y a des contreparties : ils sont plus chers et parfois moins pratiques à utiliser. Toutefois, si l’impact environnemental de vos cosmétiques est important pour vous, nous vous recommandons vivement d’envisager cette option !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.